VitRé

Partez à la découverte de l’art de vivre à la vitréenne ! Des trésors du Moyen-âge aux terrasses conviviales d’aujourd’hui, Vitré vous invite à remonter le fil de son histoire. Un parcours entre ville et campagne, ponctué de panoramas…

#1 Place de la Victoire

Depuis ce belvédère, l’imposante silhouette du château se dévoile. A proximité, on découvre une ancienne manufacture de fourrure qui abrite désormais le Centre culturel Jacques Duhamel. Ce lieu unique propose une programmation qui se veut résolument éclectique et accessible à tous. Ici, la saison artistique fait la part belle au spectacle vivant. Lieu de création, le centre culturel de Vitré propose également des temps de rencontre et d’échange avec les artistes. Le conservatoire de musique et d’art dramatique participe également à cette dynamique culturelle avec plus de 70 spectacles chaque année. La passerelle vous permet d’accéder directement au centre-ville et offre un point de vue exceptionnel sur la Cité Millénaire.

#2 Maison de l’Isle

De par sa silhouette particulière, la Maison de L’isle se repère facilement. Datant des 16ème et 17ème siècles, cette demeure fait partie des curiosités de Vitré et mérite le coup d’oeil. A proximité, dans le prolongement de la rue Poterie, on peut découvrir de nombreuses maisons à porche également appelées maisons à avant-soliers. Ces habitations ont une particularité : l’étage s’avance sur la rue, formant ainsi une allée couverte. Ces anciennes maisons de marchands abritent aujourd’hui de nombreuses boutiques.

#3 Tour de la Bridole

Témoignage des anciens remparts de la ville, la Tour de la Bridole, édifiée en moellons de schiste bleu-noir, défendait l’angle sud-est de la Cité. On peut d’ailleurs encore apercevoir le chemin de ronde, les archères et les canonnières. Rénovée en 2011, cette tour est aujourd’hui ouverte au public lors d’évènements ponctuels. A proximité, la promenade du Val vous invite à longer les remparts de l’ancienne ville close jusqu’au Pré des Lavandières. Au bord de la Vilaine, ce petit coin de verdure est l’endroit idéal pour une pause bucolique en coeur de ville.

#4 Rue du Rachapt

Rue du rachapt Vitré

De l’autre côté, sur la rive droite de la Vilaine, les côteaux escarpés abritent le Faubourg du Rachapt, appelé ainsi car racheté aux Anglais par les Vitréens pendant la Guerre de Cent ans. Avant d’entamer votre ascension, arrêtez-vous devant le vitrail de la chapelle Saint-Nicolas. Les plus observateurs pourront y retrouver le symbole de la Bretagne. Au 16ème siècle, ce quartier était réputé pour ses tricoteuses. Installées dehors, ces femmes exécutaient à la main et pour quelques sous seulement des bas et des chaussons en fil de lin. Aujourd’hui, lorsque l’on se promène dans ce faubourg, une atmosphère particulière se dégage, comme si le temps s’était arrêté. 

#5 Les Tertres Noirs

chateau-vitre

Certes, pour se rendre aux Tertres Noirs il faut grimper, mais le jeu en vaut la chandelle ! D’un regard, on embrasse toute la ville… Le château des Barons, ses remparts, son faubourg, la gare, la caserne de la Trémoïlle, le centre culturel Jacques Duhamel, sans oublier les clochers des trois églises : Notre-Dame, Saint-Martin et Sainte-Croix.

#6 La Poterne Saint Pierre

Située sur la façade nord, la Poterne Saint-Pierre datée des 12ème et 15ème siècles, offre une jolie vue sur la rive de droite de Vitré. Seule porte conservée sur les quatres existantes, elle permettait aux piétons et aux cavaliers d’accéder à la ville close. Les trois autres portes étaient la porte d’Embas à l’Ouest, la porte de Gâtesel au Sud et la porte d’En-Haut à l’Est.

#7 L'Église Notre Dame et Le jardin des Bénédictins

Cite d'Art.

Construite aux 16ème et 17ème siècles, l’église Notre Dame ne passe pas inaperçue. La partie la plus curieuse est sans aucun doute sa façade sud avec ses sept pignons décorés de pinacles, sa chaire extérieure et ses deux portes finement sculptées. A l’intérieur vous pourrez observer quelques marques des marchands d’outre-mer. 
Jouxtant l’église, le jardin des Bénédictins offre un magnifique panorama sur la campagne environnante. A proximité, le prieuré des moines bénédictins abrite le Musée des Cultures du Monde. Un peu plus loin sur la place on découvre l’Artothèque, un lieu de sensibilisation à l’art contemporain, où la visite est gratuite.

#8 L’Hôtel Ringues de la Troussonnais

De style Renaissance, cet ancien hôtel particulier fut édifié au 16ème siècle par Ringues, Seigneur de la Troussonnais. Le statut social de ce bourgeois nouvellement enrichi par le commerce des toiles de chanvre se devine en observant l’édifice : plan en L, utilisation de la pierre et localisation en coeur de ville.

#9 Le Château

Installé depuis le 11ème siècle sur son éperon rocheux, reconstruit du 13ème au 15ème siècle, le Château de Vitré a fière allure ! Défenseur de la Bretagne indépendante jusqu’en 1488 au même titre que le Château de Fougères puis résidence des barons de Vitré au Moyen Âge, la forteresse qui trône devant vous a une longue histoire à  raconter. A l’intérieur du château, le musée vous invite à remonter le temps à travers plus de cinq siècles d’histoire. Toute l’année, de nombreuses manifestations sont organisées aux abords.

chateau.vitre.bzh

#10 La rue de la Baudrairie

En quittant la place du Château, on découvre la rue Baudrairie. Cette ruelle pavée à l’allure médiévale, dont le nom rappelle les artisans qui y travaillaient le cuir, présente de grandes maisons à encorbellement qui méritent le coup d’oeil. En levant les yeux, les toits donnent parfois l’impression de se toucher. Cette jolie ruelle est un passage obligé pour les férus d’histoire, les accros du shoppings ou tout simplement pour les promeneurs qui pourront admirer de nombreux détails sur les façades.

#11 L’hôtel du Bol d’Or

En haut de la rue d’Embas, arrêtez-vous au numéro 10. Cette bâtisse du 16ème siècle est l’un des rares hôtels particuliers vitréen. Construit en pierre, l’hôtel du Bol d’Or impose par sa taille et étonne par son architecture. L’escalier extérieur et les trois toitures joliments décorées en font sa curiosité. Pour prendre le temps de contempler cette magnifique demeure et goûter au plaisir de l’art de vivre à la vitréenne, les terrasses des cafés situés à proximité sont l’endroit idéal.

#12 La Porte d’Embas

La Porte d’Embas a disparu, mais on peut observer son ancien emplacement au niveau des pavées. En descendant la rue prenez le temps d’admirer les nombreuses maisons à pans de bois qui donnent parfois l’impression de s’épauler. Symbole de l’activité florissante du commerce de toiles de chanvre aux 14ème, 15ème et 16ème siècles, certaines de ces maisons ont été construites par des membres de la Confrérie des Marchands d’Outre-Mer. Aujourd’hui, les restaurants et les bars ont remplacé les anciennes boutiques de marchands pour le plus grand plaisir de vos papilles !

Pour en savoir plus: bretagne-vitre.com

Fermer le menu